Son patrimoine historique, dont six sites sont classés au Patrimoine Mondial de l’Unesco :

Enrichi des multiples apports des peuples qui ont tour à tour convoité le pays au fil des siècles, le patrimoine architectural et culturel roumain est immense et varié. Sa répartition homogène sur l’ensemble de territoire fait de la Roumanie une destination culturelle de tout premier plan en Europe. On notera tout particulièrement l’importance historique du legs des « trois pays » qu’étaient en leur temps les grandes principautés de Transylvanie, de Valachie et de Moldavie, qui ne furent rassemblés qu’assez tardivement pour former les frontières actuelles de la Roumanie.

 

 

 

 

L’Unesco a répertorié six ensembles de sites exceptionnels qui sont aujourd’hui inscrits sur la liste du Patrimoine mondial :

1 / Eglises

Les églises du nord de la Moldavie dont les murs extérieurs peints, ornés de fresques des XVème et XVIème siècles, sont uniques en Europe. Chefs-d’œuvre de l’art byzantin, les sept églises classées furent toutes construites entre 1530 et 1540 et sont situés dans un rayon de soixante kilomètres autour de Suceava. Le Monastère de Voronet est ainsi surnommé « Chapelle Sixtine de l’Orient ».

2 / Monastères

Le Monastère de Horezu en Valachie (sud-ouest du pays), fondé en 1960 par le prince Constantin Brancovan, est le chef-d’œuvre d’un style architectural connu sous le nom « d’art Brancovan », visible dans un grand nombre de monastères et d’églises de la région de Valachie. Célèbre dans tous les Balkans au XVIIème siècle, ce style est remarquable par la richesse de es éléments sculptés, ses peintures murales et ses icônes.

3 / Villages

Les villages aux églises fortifiées du sud de la Transylvanie illustrent l’aménagement défensif du territoire mené par les Saxons (des colons Allemands) du XIIIème au XVIème siècle. Les citadelles saxonnes sont nombreuses autour de Sibiu, Sighisoara et Brasov, parmi lesquels sept villages classés par l’Unesco (Biertan, Câlnic, Viscri, Prejmer, Valea Viiloor, Darjiu et Saschiz).

4 / Centres historiques

Le centre historique de Sighisoara (sur de la Transylvanie), qui passe pour être le plus bel exemple de citadelle saxonne, a remarquablement conservé son aspect de petite ville médiévale fortifiée, avec ses rues pavées, églises et maisons bourgeoises.

5 / Eglises en bois

Les églises en bois du Maramures (nord-ouest de la Transylvanie) sont des témoignages très vivants de l’immense talent des artisants de cette région, qui se perpétue encore dans l’art contemporain. Les huit églises classées par l’Unesco font état de la diversité de cette architecture religieuse en bois.

6 / Forteresses

Les forteresses daces des monts d’Orastie (sud-ouest de la Transylvanie) apportent un témoignage unique sur la civilisation des Géto-Daces qui fut l’un des derniers peuples à avoir été intégré au monde romain. Ancienne capitale de la province romaine de Dacie, Sarmizegetusa Regia est l’exemple le plus éloquent des six vestiges classés par l’Unesco.

 


Office de Tourisme de Roumanie

7 rue Gaillon 75002 PARIS
Tél.: 01 40 20 99 33
Fax: 01 40 20 99 43


info@guideroumanie.com





Date

24 Jul 2014

 

Heure

Paris :  16 : 39 : 32

Bucarest : 17 : 39 : 32